Nigata City vous ouvre ses portes.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Que fais-je là ? Ah oui trouver quelqu'un qui me soit utile. Feat Lidia Ranka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Hirokazu Fukuda
avatar
Nombre de messages : 33
Age : 33
Date d'inscription : 07/03/2016
Membre du personnel H Validé
Sam 3 Sep 2016 - 14:04
Hiro était de sortie pour une fois depuis qu'il avait mis les pieds dans cette ville, le blond n'avait pas eu une minute à lui, entre les explosions d'Olivia, les élèves qui aimaient le faire tourner en bourrique et le proviseur qui n'était jamais là, le jeune homme avait un peu de mal à souffler un peu. Enfin une journée pour respirer, il était en train de marcher dans les rues de la ville tout en cherchant ce qu'il pouvait bien faire, l'appartement était propre, rangé, mais il manquait le repas, il n'avait aucune idée de ce qu'il pouvait manger.

Il passa devant un magasin pour prendre des boîtes de nouilles concentrées ce n'est pas la meilleure chose à faire, mais quand il entre du travail, il n'avait pas envie de perdre son temps à faire de la bouffe pour lui, ce serait plus simple s'il avait quelqu'un pour l'aider, se serait plus convivial voire plus simple pour lui. Il perdrait moins de temps à faire le ménage, à chercher quoi manger, le rêve, mais qui arriverait à le supporter ? Bonne question. Hiro continue d'avancer dans la ville pour regarder ce que les magasins lui proposaient, il avait entendu parler des esclaves, cyborg et hybrides, comment ne pas les voir ? On ne voyait que ça, ils étaient souvent accompagnés de leur maître ou seul tout dépendait sur qui ils tombaient.

Le jeune homme n'était pas très partisan des cyborgs, les esclaves oui c'est bien, mais il cherchait quelque chose de plus exotique, même s'il avait déjà deux chats qu'il s'en occupait parfaitement bien quand il avait le temps de s'en occuper, le blond soupira doucement, à force de marcher, il passa devant une animalerie. Il savait qu'il n'y avait pas que des animaux normaux dedans, mais aussi des hybrides, prenant son temps avant d'entrer dans la boutique, allant dans les rayons pour voir ce qu'il pouvait trouver d'intéressant.

Regardant les personnes qui se trouvaient en cage qui n'était pas plus grande que ça, il avait un peu mal pour eux, mais que pouvait-il faire ? Bonne question, Hiro avança toujours jusqu'à tomber devant une cage où se trouve une jeune femme, il se demanda quel genre de race, il pouvait approcher pour lire l'étiquette, mais il pouvait aussi lui poser la question c'est une façon de commencer une discussion non ?

- Bonjour, tu es un chat ou bien un autre félin ?

Il avait un peu de mal à voir ce qu'elle pouvait être, il n'arrivait pas trop à bien distinguer ses caractéristiques d'hybride, il ne semblait pas la voir que d'un côté, comme si elle ne cherchait pas à voir qui pouvait lui parler. Le blond attend d'avoir une réponse à sa question par curiosité peut-être ou parce qu'il semblait être intéressé par elle qui sait ?

- Dis-moi tu sembles être un peu à l'étroit dans cette cage, tu voudrais voir un peu le soleil ? Parle-moi un peu de toi, je voudrais apprendre un peu plus sur toi.

Il voulait surtout savoir quel genre de caractère elle pouvait avoir, car il avait aussi deux chats et il voulait savoir si elle pouvait les supporter ou pas et il n'avait pas que ses chats, mais lui aussi avec son caractère les choses pouvaient soit bien se passer soit mal se passer, à voir dans les réponses de la jeune femme.


Revenir en haut Aller en bas
Lidia Ranka
avatar
Nombre de messages : 12
Age : 21
Date d'inscription : 12/07/2016
Hybride femelle
Mar 8 Nov 2016 - 15:19

Look but don't touch

Cela faisait maintenant un mois que j'étais retournée dans l'animalerie. Et franchement, je me sentais mieux dans cet endroit plutôt que d'être accompagnée d'un hypocrite. Ce n'était pas plus mal d'être toujours en train de dormir dans une cage et d'être nourri tous les jours. Bien entendu, le plus lassant, c'était les clients qui venaient m'emmerder toute la journée. Mais bon, c'était comme ça. Le meilleur pour moi, aurait été d'être libre bien entendu. Ce n'était pas le cas, tant pis, je n'allais pas être négative toute ma vie et m'apitoyer sur mon sort, ce n'était pas mon genre.

Le magasin n'était pas encore ouvert. J'étais donc à moitié endormit. Je connaissais l'heure du déjeuner ainsi que de la toilette. C'était le moment le plus agréable de la journée. Même si je n'aimais pas me faire chouchouter. Bah oui, les vendeurs faisaient en sorte de nous mettre tous en valeurs pour être plus vendable. Peu de gens s'attarde sur des hybrides sales, blessés et affamés.

Il y avait trois vendeurs. Un qui s'occupait de faire manger un hybride pendant que l'autre faisait la toilette à un autre hybride, le troisième surveillait les autres hybrides en cages. On me fait donc sortir de ma cage pour me donner à manger, pendant qu'un autre se lavait. On me nourrissait au thon avec des patates. Oui, je n'avais pas la nourriture des vrais animaux. Vous croyez quoi? J'aime les chips et l'alcool moi aussi. Quoi que.. La vendeuse vient alors me chercher pour prendre ma petite douche. Elle m’emmène à l'arrière où il y avait un bassin. La plupart des hybrides ne se mettent pas nue devant les vendeuses. Ils sont plutôt pudiques. Personnellement, je ne le suis pas, alors elle pouvait se rincer l’œil autant qu'elle le voulait. Oui, c'était des femmes. Elles nous laissaient d'ailleurs s'occuper de la petite partie intime de notre corps.

Ma toilette était enfin finie. J'étais propre de la tête aux pieds. Même mes cheveux d'ailleurs. J'étais donc vêtue d'une simple robe blanche. On aurait dit une petite chemise de nuit. C'était simple, mais ça mettait en valeur mes courbes généreuses, comparé à certains qui nageaient dedans. On me remet rapidement dans ma cage, le magasin était ouvert. J'allais encore devoir jeter un tas de clients. Oui, c'était la plupart du temps un passe-temps. À chaque fois qu'un client s'approchait de ma cage, je lui faisais rapidement comprendre qu'il ferait mieux de ne pas trop s'approcher ou alors, de partir très loin de ma cage. Oui, je n'avais pas envie de revivre la même histoire que j'avais vécue dans le passé. Une, pas deux.

J'étais tout simplement allongée dans ma cage, les paupières fermées, face aux clients. J'attendais simplement qu'un d'entre eux se montre pour lui faire une petite scène.

Bonjour, tu es un chat ou bien un autre félin ?

Tiens, mon vœux est exaucé? J'ouvre rapidement les yeux, tout en me redressant. Il n'y avait que ma tête qui était droite, le reste de mon corps était encore allongé. Je regarde ce parfait inconnu. Il était plutôt mignon pour un hypocrite. Oui, je mettais tout le monde dans le même sac à présent. Je souris légèrement. J'avais une petite idée en tête.

Dis-moi tu sembles être un peu à l'étroit dans cette cage, tu voudrais voir un peu le soleil ? Parle-moi un peu de toi, je voudrais apprendre un peu plus sur toi.

La plupart des gens n'étaient pas aussi direct avec moi. C'était intéressant, le jeu allait être plus drôle et plus excitant. En tout cas, pour moi. Oui, je me faisais chier dans cette animalerie. Je me redresse alors complètement pour être à quatre pattes devant lui, avant de poser mon fessier sur mes talons, les mains sur les genoux.

Bonjour monsieur, ravie de faire votre connaissance. Je suis une petite chatte bien docile qui ne fait jamais de bêtises. Je vous servirai à la vie à la mort. Je suis très obéissante, même quand il s'agit de vous faire du bien.

Je riais intérieurement. Il ne fallait pas que je lui montre que tout était du faux, en tout cas, pas pour l'instant. Il fallait que cela dure un petit moment quand même. Enfin, j'espérais ne pas trop me lasser de mon jeu. J'étais à fond dans mon personnage. Je prends alors mon petit air tout mignon, qui fait craquer la plupart des personnes. Je m'approche alors doucement de la cage. J'avais presque ma joue collée à la barre froide de ma cage. Je lui fais alors un petit signe de s'avance près de moi. J'attendais simplement que son visage soit assez proche de la cage pour que je puisse passer ma main à travers et lui chopper la gueule. J'espérai simplement qu'il tombe dans le panneau et qu'aucun vendeurs ne me voit vers ça.
Pride sur Libre Graph'




I need a gangsta, to love me bitter than all the others do, to always forgive me, ride or die with me - BANGERZ
Revenir en haut Aller en bas
Hirokazu Fukuda
avatar
Nombre de messages : 33
Age : 33
Date d'inscription : 07/03/2016
Membre du personnel H Validé
Ven 13 Jan 2017 - 19:30
Hiro regarda la jeune femme qui lui répond, elle semblait docile, un peu trop pour le blondinet qui s'ennuyait, pensant qu'elle aurait pu être plus rebelle enfin pas trop non plus, rougissant un peu quand elle lui parle de lui faire du bien, le jeune homme détourna un peu son regard, car il ne pensait pas à ce côté-là de la chose. Voyant qu'elle s'approche de lui tout en lui faisant un signe le blondinet fait de même tout en sentant sa main qui le chope, il se demanda si elle ne jouait pas une comédie comme ses chats quand ils voulaient manger quelque chose que leurs pâtés ou leurs croquettes.

Ce qui fait un peu sourire le jeune homme après tous les félins sont connu pour être espiègles, joueurs, chamailleurs bref ce que Hiro pouvait aimer, sans rien dire de plus il recula tout de même tout en réfléchissant, c'est vrai qu'elle était intéressante, mais si elle ne s'entendait pas avec ses chats ? Il soupira doucement tout en se demandant s'il n'allait pas faire une bêtise, mais au temps se jeter à l'eau, il verrait par la suite tout en lui répondant franchement à ce qu'elle venait lui dire.

- Sinon à part cela, tu as quoi de spéciale ? Certes, tu es très belle, dire le contraire, ce serait être aveugle, mais vois-tu, je suis du genre curieux et tu ne m'as pas vraiment répondu à ma question, j'aime les personnes qui sont franches.

Il sourit doucement voulant savoir si elle jouait vraiment la comédie ou non, on dirait qu'elle voulait éviter de lui parler franchement, le jeune homme croisa, ses bras sur son torse attendant de voir sa réaction.

- Se serait dommage que tu ne puisses pas profiter du soleil qu'il fait en ce moment, sache que j'ai deux chats à la maison, ce ne sera pas comme si c'était un autre hybride ou autres, mais... Enfin, je ne peux pas te promettre la lune, mais au moins tu seras bien traité.

Ce n'était pas son genre à faire du mal à une personne, même aux animaux, il ne pouvait pas, même s'il voulait vraiment prendre cette hybride avec lui, il n'allait pas la forcer non plus, se redressant un peu pour lire ce qu'il y a été écrit sur l'étiquette comme les informations sur son nom, âge et tout le tralala habituel que l'on pouvait voir. Hiro regarda autre part, ne pouvant pas lui dire qu'il était gaga des félins sinon la jeune femme allait le prendre pour un détraqué ou pire encore, il repartit pour chercher un vendeur allant lui demander si elle était à vendre ou pas même si ce n'était pas son genre de faire ce procédé puis revient vers elle.

- Je n'ai jamais eu d'hybride avant donc je risque d'être maladroit et tout, mais j'aimerais te sortir de là, après à toi de voir si tu veux rester ou non à mes côtés.

Il lui donnait une chance de sortir d'ici, le blondinet se demanda si c'était une bonne solution, après tout, il allait débourser une jolie somme pour la prendre avec lui, puis il fallait aussi prendre des affaires, lui qui n'avait pas de femme chez lui, sa vie allait changer qui sait seule l'avenir, lui dira.

(HRP : Désolé du temps que j'ai mis pour te répondre.)


Revenir en haut Aller en bas
Lidia Ranka
avatar
Nombre de messages : 12
Age : 21
Date d'inscription : 12/07/2016
Hybride femelle
Mer 29 Mar 2017 - 1:09

Look but don't touch

Il était sympathique à regarder celui-là. J'aimais beaucoup la couleur de sa chevelure en bataille. J'avais envie de fourrer mes ongles dedans pour les toucher des racines aux pointes. Charmant. Le voir de plus près avait été une bonne idée. J'arrivais rapidement à percevoir la méchanceté des gens. Dans ce regard, je ne voyais pas une once de méchanceté. Il était sincère? Un humain? Non, il devait être  un très bon comédien sûrement.

Mon regard transperce le sien. Je voulais lire en lui comme dans un livre ouvert. Malheureusement, ce n'était pas le cas. J'aurai tellement aimer connaître les gens, ainsi que leurs vies, leurs passés, en claquant des doigts. On voit ça uniquement dans les films ma chérie.

Sinon à part cela, tu as quoi de spéciale ? Certes, tu es très belle, dire le contraire, ce serait être aveugle, mais vois-tu, je suis du genre curieux et tu ne m'as pas vraiment répondu à ma question, j'aime les personnes qui sont franches.

Oh chaton, tu ne risques pas d'être dessus si tu me prends. Il est clair qu'il se fout le doigt dans l'œil s'il pense qu'un jour, je serais obéissante si par 'chance', je devenais son hybride. Il n'a pas encore compris que je serais au-dessus de lui, quitte à lui servir de la pâtée pour chats au dîner. Peut-être que le jeune homme avait vu clair dans mon jeu, mais je ne pense pas qu'il s'attend à ce que je sois aussi vicieuse. Je ne suis rien d'autre qu'une peste, je n'ai pas de pitié pour les faibles. Pauvre garçon.

Il continue alors son petit discours très passionnant. Il me donnait juste envie de dormir. Mais bon, d'un côté, c'était très gentil de sa part de vouloir me faire sortir d'ici. Personnellement, je préférerais me sortir de là, par mes propres moyens. Un long soupire s'échappa alors d'entre mes lèvres pulpeuses. Je continue de percer le regard de mon interlocuteur tout en changeant de position. Cette fois-ci j'allonge mes jambes croisées devant moi, au sol, penchant alors mon dos en arrière, tout en me retenant avec mes coudes, également au sol. C'était une position légèrement délicate puisque le jeune garçon pouvait sûrement apercevoir ma culotte, voir un bout de mon fessier, de là où il était. De cette façon, je pouvais voir s'il serait gêné ou non. Amusant n'est-ce pas?

Tu veux de la franchise? Bien. Un conseil, à tes risques et périls. Tu sais pas à qui tu t'adresses.

Le ton de ma voix avait changé, il était plus lourd, plus imposant et bien plus hautain. Comme si j'étais bien plus au dessus que lui.

Je serai bien traité? Si tel est ton désir. Tu accueilles dans ta demeure une parfaite inconnue dont tu ne connais ni le nom, ni sa façon d'agir? Tu es vraiment adoooorable! Si je viens c'est bien, pour moi, mais.. Est-ce que toi, tu seras bien traité?

Un sourire sournois se dessine rapidement sur mon visage. Je lui fais rapidement comprendre que je ne suis pas n'importe quel hybride. Faire les tâches ménagères et me comporter comme une docile? Non merci, ce n'est pas mon délire. S'il veut réellement me prendre avec moi, il n'y a aucun soucis. Je suis restée là pendant trop longtemps à essayer de m'enfuir, sans aucune réussite. J'espère simplement qu'il a bien réfléchit avant de se lancer dans un jeu dangereux.

Je n'ai jamais eu d'hybride avant donc je risque d'être maladroit et tout, mais j'aimerais te sortir de là, après à toi de voir si tu veux rester ou non à mes côtés.

Il avait donc prit sa décision. Espérons qu'il ne regrette rien par la suite et que je ne me fasse pas jeter une nouvelle fois. Je réfléchis également pendant une minute, me posant les bonnes questions. Et si ce n'était pas mieux de rester ici? Je serai sûrement plus sûre de ne pas être abandonné par la suite. Gros dilemme.

Je soupire avant de lever les yeux vers le jeune garçon, me positionnant plus correctement que tout à l'heure. Il n'avait pas l'air méchant du tout et plutôt naïf au premier abord. Il serait donc facile à manipuler? Je n'en sais rien, seul le temps me le dira. Je me redresse alors, tout en regardant le blond dans les yeux, perçant son regard.

Fais moi sortir. Je viens avec toi.

C'était simple, clair et direct. Plus précis, il n'y avait pas.
Pride sur Libre Graph'




I need a gangsta, to love me bitter than all the others do, to always forgive me, ride or die with me - BANGERZ
Revenir en haut Aller en bas
Hirokazu Fukuda
avatar
Nombre de messages : 33
Age : 33
Date d'inscription : 07/03/2016
Membre du personnel H Validé
Mer 19 Avr 2017 - 14:09
Hiro écouta la jeune femme qui était dans sa cage, elle semblait avoir changé, faut dire que le jeune homme était tout aussi méfiant, on lui avait dit que les neko pouvait se montrer sous différent jour, il ne s'attendait pas à avoir la nuit et le jour d'un coup, il sourit doucement trouvant cela amusant de voir comment les choses pouvaient évoluer entre eux, il avait envie de tenter le diable surtout si c'était ce diable-ci, c'était bête à dire, mais on pouvait croire qu'il était un peu maso notre petit blondinet.

Il la regarde dans les yeux, avant d'avoir aperçu sa culotte dans la position qu'elle lui montrait à croire qu'elle voulait le teste, bah, il en avait vu d'autres avant elle ce n'est pas une petite lingerie qui allait le faire détourner les yeux ou même rougir. Il sourit tout en sachant déjà ce qu'il allait faire, apparemment, elle semblait croire qu'il ne savait pas grand-chose sur elle et c'était vrai, il se leva et alla chercher quelques informations sur la dite demoiselle, bien sûr le vendeur lui disant qu'elle était gentille et tout, mais on pouvait vite comprendre qu'il cachait des informations.

- Bon, je la prends, elle semble d'accord.

Il paya son achat tout en signant des papiers, tout en relisant le contrat qui les lie tous les deux maintenant, les choses étaient officielles, la jeune femme lui appartenait enfin sur le papier après pour le reste, seul l'avenir allait lui dire si entre eux cela pouvait coller ou non. Il alla demander à ce qu'on ouvre la porte pour qu'elle puisse sortir de sa cage, le vendeur fait ce qu'on lui demande sans rien dire, laissant la demoiselle se mouvoir comme elle le sentait, le blondinet s'approcha d'elle tout en venant se présenter.

- Bon te voilà libre enfin même si je suis ton maître, on va commencer par les présentations ok ? Je m'appelle Hirokazu, mais appelle moi Hiro ou bien Kazu, je vois sur le papier que tu te nommes Lidia, ce n'est pas commun de voir quelqu'un s'appeler ainsi. Tu veux commencer par où ? Je ne sais pas si tu as des affaires ou non…

Il attend que la jeune femme lui réponde avant de sortir de l'animalerie, on lui avait proposé de mettre un collier et une laisse à la jeune femme ce qu'il refusa, il fallait bien que leur relation commence par un peu confiance en eux, maintenant, il allait savoir s'il avait dut ou non la mettre en laisse.

Une fois dehors notre ami soupira doucement, il faut comprendre aussi qu'il allait avoir sa vie changée du tout au tout avec la jeune femme qui venait d'arriver, puis il avait plus ou moins compris que celle-ci semblait avoir un fort caractère. Avec le sien, cela pouvait faire un peu des étincelles, il commença à marcher doucement, laissant la jeune femme reprendre l'habitude d'utiliser ses jambes, il ne savait pas depuis combien de temps celle-ci était en cage.

- Je voudrais bien apprendre à te connaître, alors dit moi un peu ton parcours, ce que tu aimes ou non, bref des trucs à savoir quoi.

Il la regarda avant de reprendre sa marche qu'il avait arrêtée pour lui parler, le jeune homme se dirigea vers un magasin pour aller chercher des affaires, la jeune femme n'allait pas rester toute sa vie habillée ainsi sinon la pauvre pouvait avoir des ennuis.

(HRP : Désolée pour l'attente ><)


Revenir en haut Aller en bas
Lidia Ranka
avatar
Nombre de messages : 12
Age : 21
Date d'inscription : 12/07/2016
Hybride femelle
Mer 19 Avr 2017 - 23:48

Look but don't touch

J'attendais simplement de voir ce que le jeune garçon allait faire. Allait-il vraiment me prendre? Il fallait avoir beaucoup de courage et de patience pour me supporter. Au premier abord, il avait l'air mature et de savoir ce qu'il voulait. Il n'avait même pas hésité entre un autre hybride et moi. C'était quand même agréable. La plupart des clients ne s'arrêtent pas réellement devant moi, surtout lorsque je leur fais mon numéro. Ce garçon était vraiment intéressant finalement.

Je le regarde alors partir. Hm, il n'avait vraiment peur de rien celui-là et surtout pas de moi à ce que je vois. Il était peut-être sourd. Avait-il mal comprit ce que cela signifiait de me prendre avec lui? Je serai son maître et lui mon esclave. Je me servirai de lui et j'en profiterais. Il m'a prit pour un chat de salon, non? Je laisse un bâillement s'échapper d'entre mes lèvres, laissant apparaître mes petites canines bien plus imposantes que celles des humains. Ma queue était un très bon passe-temps lorsqu'il s'agissait d'attendre. Je la caressai simplement en regardant dans la direction du blondinet. Ce dernier parlait avec le vendeur. Qu'est-ce qu'ils pouvaient bien se dire?

Le blond revient finalement vers moi accompagné du vendeur. Ce dernier m'ouvre alors la cage sans dire un mot. Je pouvais sortir, sérieux? C'était aussi simple que ça? Je reste finalement dans ma cage un instant avant de me lancer et d'en sortir tout en me redressant. Merde, je pensais être plus grande que le blond. Il faisait bien une tête de plus que moi. J'avais cette impression d'être rabaissée encore plus que je ne l'étais dans la cage. C'est idiot, mais c'était mon ressentit.

Bon te voilà libre enfin même si je suis ton maître, on va commencer par les présentations ok ? Je m'appelle Hirokazu, mais appelle moi Hiro ou bien Kazu, je vois sur le papier que tu te nommes Lidia, ce n'est pas commun de voir quelqu'un s'appeler ainsi. Tu veux commencer par où ? Je ne sais pas si tu as des affaires ou non…

Finalement déçue qu'il connaisse mon nom. J'avais cet avantage de connaître le sien, mais non. Tant pis. Mon regard se pose un peu de partout tout en réfléchissant.

Hm, non, je n'ai pas d'affaire. C'est à toi de me dire, c'est toi le maître ou c'est moi?

Bah oui, lorsque j'ai été ramener ici, je n'avais qu'une chemise et un pantalon, seulement voilà, je n'allais pas le garder dans ma cage jusqu'à ce que quelqu'un vienne me prendre. Je soupire une fois de plus tout en suivant le blond. Me retournant même une fois sortie de l'animalerie pour lever mon majeur à tout les vendeurs qui ont pu me faire chier durant mon séjour dans cet endroit.

Je voudrais bien apprendre à te connaître, alors dit moi un peu ton parcours, ce que tu aimes ou non, bref des trucs à savoir quoi.

Mon regard se pose rapidement sur le blond qui c'était arrêter pour me parler. Je baisse doucement mon majeur pour le remettre avec tout mes autres doigts en souriant simplement, comme si je n'avais rien fait. Il allait vite celui-là, il voulait déjà savoir des choses sur moi? Impossible.

Tout ce que tu as à savoir et bien.. C'est que tu ne sauras rien. Dommage hyn?

Oui, je n'étais pas le genre de personne à déballer ma vie à n'importe qui, même à mon sois-disant maître. Un soupire s'échappe une fois de plus de ma bouche, je ne faisais que ça. C'était barbant cette histoire.

On était dans une rue plutôt accueillante et chaleureuse. Il y avait pas mal de monde aujourd'hui. Même les animaux étaient présents. Je me fige alors d'un coup tout en levant la tête vers un oiseau perché à un arbre. Mon instinct de chasseur était présent et je ne pouvais pas m'en empêcher. J'avais envie de grimper à cet arbre et de jouer avec. Ça ne m'amuse pas de les tuer, c'est inutile. Mon regard se pose finalement sur un papillon qui passe dans mon champ de vision. Telle une enfant, je me jette sur lui pour essayer de l'attraper, bien sur, sans succès. Il était trop rapide pour moi.

Je me rends rapidement compte que je ne suis pas toute seule et que pratiquement tout le monde me regardait. Je me redresse rapidement avant de rejoindre Hiro qui lui, j'espère n'avait rien vu. J'étais déjà morte de honte alors vous imaginez s'il avait vu la scène? Je n'ose même pas imaginer sa réaction, il aurait même pu en rire. La demoiselle solitaire et rebelle se retrouve à courir après un papillon.

Hiro était à deux pas de moi, j'étais simplement derrière lui la tête baissée, encore gênée de l'action précédente. Je lève finalement les yeux en me retrouvant devant un magasin. Il voulait me prendre des vêtements? Pas la peine, je prendrais les siens, quitte à me retrouver nue, ça ne me dérangeais pas du tout.

Tu m'emmènes où comme ça toi?

Je fixe le magasin tout attendant la réponse du blondinet.
Pride sur Libre Graph'


[Hrp - Aucun soucis! :3]




I need a gangsta, to love me bitter than all the others do, to always forgive me, ride or die with me - BANGERZ
Revenir en haut Aller en bas
Hirokazu Fukuda
avatar
Nombre de messages : 33
Age : 33
Date d'inscription : 07/03/2016
Membre du personnel H Validé
Jeu 4 Mai 2017 - 21:17
Hiro avait pris avec lui une jeune hybride, une neko s'il avait bien lu sur la fiche de la demoiselle, celle-ci ne semblait pas être comme les autres, ayant son petit caractère d'après ce que lui avait dit le vendeur, c'était amusant de la voir se comporter comme une rebelle depuis qu'il l'avait un peu parlé ou même sorti de la cage, il avait posé des questions et la demoiselle ne voulait pas y répondre, soit, le jeune homme allait l'observer, il pouvait comprendre qu'elle ne veuille pas parler d'elle tout de suite, il faut dire que le blondinet est pareil qu'elle.

Il reprit sa marche pour aller dans une boutique d'affaire, il s'imaginait mal à la voir à poil dans son appartement ce n'était pas possible, il préféra lui acheter de quoi se mettre un truc sur le dos, le jeune homme garda un œil sur la jeune femme à l'ironie de la chose, c'est qu'il avait vu la petite scène avec le papillon se retenant de rire. Il ne voulait pas la gêner plus qu'elle ne devait l'être, même si d'un côté, il trouvait cette scène touchante et mignonne, cela lui fait penser à ses deux chats qui sont à la maison ah zut avait-il parlé d'eux à la jeune femme ?

Il essaya de se rappeler si oui ou non, il lui en avait parlé, mais celle-ci le sortit de ses pensées quand elle lui demanda où il voulait l'emmener, il lui montra le magasin, c'était pourtant simple à voir non ? Sur l'enseigne et puis on pouvait voir certains articles dans la vitrine, il lui fait signe de la tête de venir avec lui tout en lui montrant les rayons pour femme puis s'en alla un peu plus loin pour aller regarder s'il trouvait un truc intéressant pour lui.

Hiro regarda les pantalons, puis les hauts ne trouvant rien de spécial, il chercha sa neko des yeux, elle semblait être dans un coin de la boutique à faire, je ne sais quoi, le jeune homme s'approcha d'elle doucement, tout en continuant à la détailler, il n'avait pas encore fait attention jusqu'à-là, mais elle était bien plus petite qu'il avait pensé, ses longs cheveux roses pâle étaient intrigants pour ses yeux, il avait vu de toutes les couleurs dans le lycée, mais celle-ci était douce à regarder.

Il remarqua aussi la différente couleur des yeux de sa neko c'était une chose très rare, mais très jolie aussi, des yeux vairons, il n'avait pas vraiment remarqué grand-chose en fin de compte… Trop occuper à savoir ce qu'elle était en mental, mais pas au physique au moins elle pouvait être sûre qu'il ne l'avait pas pris pour cela.

- Tu as trouvé quelque chose de bien ?

Hiro attendit sa réponse puis se rappelle qui devait parler d'un petit truc au moment où il voulait en parler quelqu'un l'interpella, c'était une de ses collègues, une surveillante qui semblait être contente de le voir ici, par contre le blondinet n'était pas très fan de revoir ses collègues de boulot dans ses jours de repos, il coupa net la discussion en lui disant qu'il n'était pas seul et qu'il devait s'occuper de la jeune femme ici présente. Une fois cela terminer, il allait enfin pouvoir parler avec sa neko.

- J'ai deux chats à la maison, cela ne te pose pas de problème ?

C'est vrai qu'il aurait dû lui en parler un peu plus tôt avant de la faire sortir de sa cage, mais bon ce qui est fait bah est fait quoi, il n'allait pas faire machine arrière, bon maintenant, il fallait voir comment la jeune femme allait réagir face à ce qu'il venait de lui dire.


Revenir en haut Aller en bas
Lidia Ranka
avatar
Nombre de messages : 12
Age : 21
Date d'inscription : 12/07/2016
Hybride femelle
Jeu 4 Mai 2017 - 23:24

Look but don't touch

Espérons simplement que le bond n'est pas vu la scène gênante avec le papillon. Je n'aurai plus de crédibilité après ça. Autant ne pas en parler, on ne sait pas s'il a remarqué quelque chose. Mon regard plonge dans le vide, encore gêner par ce qu'il venait de se passer, ou plutôt ce que j'avais fait. Ce genre d'action pouvait me rendre vulnérable. Moi, grande rebelle, qui devient alors toute mignonne, l'espace d'une minute, vous êtes sûr que je me ferais charrier toute ma vie à cause de cette minute de malheur. Hiro continuait de marcher sans pour autant se retourner. Il n'avait donc rien vu, ouf! Un sourire se dessina alors sur mon visage alors que je relève la tête comme si rien ne c'était passé.

Le blond s'arrêta alors devant un magasin. Heureusement pour moi, je le suivais correctement. Si je ne l'aurai pas fait, c'est sûr, je lui serais rentrée dedans. Ce n'était pas le cas, alors je continue de le suivre jusqu'à entrer dans l'établissement. C'était un grand endroit où il y avait pas mal de vêtements, même des accessoires tels que des bijoux, des sacs à mains, des ceintures, etc. Un soupire s'échappe d'entre mes lèvres avant de regarder Hiro. Je n'avais pas très envie de faire les boutiques. Je le regarde alors s'éloigner de moi pour aller dans le rayon des hommes, après m'avoir montré celui des femmes. Je soupire une nouvelle fois avant de faire ce qui m'était demandé. Ça n'aurait pas été pour moi, je n'aurai pas bougée de place. Mais, c'était pour me prendre des vêtements, alors j'allais en profiter.

Mes yeux se posent sur une montagne de vêtements. Je n'en pouvais plus, il y avait tellement de choses qui m'intéressaient. Impossible de tout prendre bien sûr. Je choisis entre tous mes coups de cœurs ; deux pantalons, une chemise, deux débardeurs et quatre culottes. C'était suffisant pour moi. J'avais déjà ma paire de chaussures aux pieds et de toute façon, je marchais pieds nus de base, alors autant ne pas prendre une autre paire. Nul besoin de soutien-gorge, ma poitrine est très bien comme elle est. J'ai encore moins besoin d'un pyjama, je dormais nue s'il le faut. Après si Hiro préfère me voir habiller, alors je lui prendrai un tee-shirt pour ça. Il est vrai que je n'apprécie pas réellement les vêtements. Ce n'est pas compatible avec ma peau, elle ne les accepte pas. Si je le pouvais, je serais nudiste.

Je peux alors sentir le parfum du jeune homme tout près de moi. Je me retourne automatiquement tout en le regardant s'approcher de moi. Son regard était vraiment perçant. Cette impression qu'il me transperçait et lisait en moi comme dans un livre ouvert. Attends, mais il fout quoi là? Il me dévisage? Ah non.. J'ai cette impression qu'il me scrute entièrement.. C'était assez déstabilisant. Même moi je ne pouvais pas regarder quelqu'un de la sorte. Je détourne alors le regard vers les affaires que j'avais dans la main, que je n'avais pas essayée d'ailleurs, mais pas besoin de toute façon, si?

 Tu as trouvé quelque chose de bien ?

J'allais tout simplement lui répondre, mais bizarrement une autre voix vint m’interrompre. Ma tête se retourne automatiquement tout en dévisageant la personne qui m'avait couper dans mes mots. Elle a pas de honte celle-là. Déjà elle me coupe la parole, mais en plus de cela, elle s'adresse à Hiro? J'aurais tout vu! Pour une première fois, c'est du lourd. Je ne bronche pas d'un cil. J'avais cette envie qu'elle détourne le regard vers moi, pour que je puisse la tuer du regard. Finalement, elle ne l'avait pas fait. Mon regard se posa sur le blondinet, voyant comment il réagissait à une femme. Il avait l'air de s'en foutre pas mal, coupant court à la conversation très rapidement.

Un sourire sournois, mais en même temps de satisfaction se dessina sur mes lèvres lorsque j'écoute Hiro pratiquement parler de moi. Je croise enfin le regard de cette femme. Mes doigts sur ma bouche pulpeuse, je lui envoie un doux baiser avec un petit clin d’œil comme pour la narguer. Petit signe de jalousie? Bien entendu. Mais je perds rapidement mon sourire, je me retourne vers Hiro.

 J'ai deux chats à la maison, cela ne te pose pas de problème ?

Mes sourcils se froncent automatiquement. Je prends une grand bouffer d'air avant de prendre la parole.

 C'était qui cette peau de vache? J'te préviens, ta intérêt à bien garder ta queue entre les jambes.

Même s'il l'avait remballer rapidement, mon Hiro, oui je dis bien MON Hiro n'a pas à discuter avec une femme. Surtout pour un premier jour. J'étais une fille très jalouse et possessive. Le pauvre, j'aurai peut-être dû lui en parler avant qu'il ne m'achète. Si j'avais eu des fusils à la place des yeux, vous êtes sûr que le blond serait déjà à terre. Je soupire en essayant de me calmer, détournant le regard. Ce n'était pas très bien ce que je venais de lui dire quand même. Mais je ne pouvais pas y garder pour moi, j'étais beaucoup trop franche et je devais marquer mon territoire, qu'il sache clairement ce que c'est que de m'avoir en hybride.

 Hm.. Les chats ne me dérangent pas.. Tant que ce ne sont pas des hybrides.

Hybrides femelles bien sûr, jalouse comme je suis. Le calme me revient peu à peu. Mon cœur battait la chamade. Ce genre de moment horrible où l'adrénaline monte en une fraction de seconde, je les connaissais bien. C'était dur à gérer, mais il fallait faire avec. Je lui tends alors toutes les affaires que j'avais choisies dans le magasin (deux pantalons, une chemise, quatre culottes et deux débardeurs) en détournant le regard. Avec ce que je venais de faire, je ne pouvais pas le regarder dans les yeux, j'étais gênée. Je me sentais tellement vulnérable d'avoir montré de la jalousie pour lui.

 Ce sont.. Les vêtements que j'ai choisies.

Je ne bougeais pas d'un cil. Mon regard était vide, je ne le regardais même pas. Mes joues étaient assez rouges et ma queue faisait de rapides vas et viens dans l'air. Il n'y avait que ma main qui tremblotait, espérons qu'Hiro ne comprenne pas ce qu'il se passe. Je pouvais être rebelle, c'est vrai. J'avais un fort caractère, c'est vrai aussi. Mais j'ai également des faiblesses et la jalousie en est une. À cause de la jalousie, tu montres que tu es finalement intéresser ou alors que tu apprécies une personne. C'est très dur à gérer.
Pride sur Libre Graph'




I need a gangsta, to love me bitter than all the others do, to always forgive me, ride or die with me - BANGERZ
Revenir en haut Aller en bas
Hirokazu Fukuda
avatar
Nombre de messages : 33
Age : 33
Date d'inscription : 07/03/2016
Membre du personnel H Validé
Ven 5 Mai 2017 - 23:28
Hiro regarda son hybride, le jeune homme lui avait demandé si elle n'avait rien contre les chats et au moment où elle lui répondit quelqu'un d'autre venait les interrompt, il s'agissait d'une de ses collègues, la discussion termina assez rapidement heureusement pour le jeune homme qui n'avait pas envie de se retrouver à raconter sa vie à sa collègue qui elle était vraiment bavarde et celle-ci disparut rapidement de son champ de vision. Le jeune homme soupira doucement avant d'entendre sa neko parler…. Attendez, c'est lui ou bien, elle était un poil jalouse ? Il la regarda attentivement et se met un peu à sourire, elle venait se griller là non ?

- Une collègue de boulot qui aime raconter sa vie et où veux-tu qu'elle aille Je parle de ma queue

Il aurait bien voulu se taire au sujet de sa queue qui devait rester entre ses jambes, mais c'était trop tentant, il se voyait mal la voir se balader toute seule sans lui, mais Hiro avait compris le message qui soit dit en passant assez compréhensible, il ne s'attendait pas à ce qu'elle soit franche dans ses paroles. Cela lui plaisait cela pouvait lui changer des mensonges qu'il avait l'habitude au travail, pour en revenir aux chats, elle les acceptait tant que ce ne sont pas des hybrides. Il lui fait signe d'attendre un peu avant de sortir son téléphone pour lui montrer une photo de ses petites terreurs, car oui, ses chats pouvaient lui mettre la misère de temps en temps, le blondinet n'allait pas quand même lui dire.

- Les voilà donc non, ce ne sont pas des hybrides.

Il la laissa regarder puis range son téléphone pour prendre les affaires qu'elle lui tend au moins ce n'était pas la jeune femme qui allait le ruiner, il pensait qu'elle aurait pris plus de choses. Le jeune homme hocha sa tête continuant à la regarder un peu, il voulait voir ses mimiques, tien il y avait du rouge à ses joues et sa queue se balançait fallait peut-être mieux sortir d'ici, Hiro alla vers les caisses pour payer les achats que son hybride avait besoin puis sort du magasin avec les paquets dans sa main même s'il en laissa un que la jeune femme pouvait porter.

- Tu as faim ?

C'est vrai que le blondinet commençait à avoir un peu les crocs et il faut dire qu'il avait la flemme de rentrer chez lui pour ce faire un repas, il pensait aller au restaurant, par contre il ne connaissait pas les goûts de la jeune femme en question, ce qui pouvait être un poil compliqué, elle devait aimer le poisson non ? Tous les chats aimaient le poisson, c'était un peu cliché, mais il en était presque prêt à mettre sa main au feu.

- Tu aimes le poisson et la viande ? Je pensais aller au restaurant sauf si tu as envie de rentrer.

Le jeune homme marcha doucement profitant un peu de ce moment de calme oui, il a bien pensé calmer, car le lendemain, il allait devoir sûrement reprendre le travail et les journées allaient être assez mouvementées. Il attendit que la jeune femme lui réponde marchant toujours doucement pour savoir où il devait aller, il avait entendu parler d'un restaurant qui était ouvert et qui proposait un large choix niveau plat.


Revenir en haut Aller en bas
Lidia Ranka
avatar
Nombre de messages : 12
Age : 21
Date d'inscription : 12/07/2016
Hybride femelle
Mar 13 Juin 2017 - 1:26

Look but don't touch

Le fait de le voir sourire face à la situation est une grande humiliation pour moi. Il le fait parce que ça la rendu heureux que je réagisse ainsi? Ou bien il avait simplement pensé à quelque chose d'amusant dans sa tête? Je n'aurais jamais la réponse, mais j'ai quand même ma petite idée là-dessus.

 Une collègue de boulot qui aime raconter sa vie et où veux-tu qu'elle aille Je parle de ma queue

Mes yeux s'écarquillent alors en entendu la fin de sa phrase. Je ne m'attendais pas du tout à ce qu'il réplique après ce que je lui avais dit. Il a du culot quand même! Mes joues commencent à devenir chaudes, assez rouges d'ailleurs. Je lui réponds rapidement en bégayant quelque peu.

 Débile! Tu sais très bien.. C'que je veux dire!

Bien sûr, elle devait rester à sa place et c'est tout. Il l'avait comprit et je le savais, mais il voulait jouer avec mes nerfs. Il avait donc vu de la sensibilité en moi et il a l'air de vouloir en jouer. Nous verrons qui gagne ce jeu à la fin. Grande joyeuse que je suis, il sera à terre au bout d'une heure. Seul le temps nous dira.

Je m'approche doucement de son téléphone lorsqu'il me le tend vers moi. Il me montrait tout simplement ces chats. Mouais, ils étaient mignons, mais ils ne feront plus la loi à la maison à présent. Ils se soumettront face à moi et c'est tout. S'il y a de la résistance, je me ferais une joie de m'amuser à leur tirer leurs queues. Nos chats, détestons ça plus que tout, ainsi que les pattes. C'est un endroit très désagréable. En revanche pour moi, c'est une sensation différente. Me la tirer, vous êtes sur de vous prendre un coup de tête dans la tronche. Me la caresser, c'est autre chose.

Je le laisse alors aller payer. Il n'est pas si loin de moi, je peux vérifier s'il ne drague pas la caissière de là où je suis. Bordel, mais qu'est-ce que je fous? Je suis parano ou complètement folle de ce garçon? Nan, je suis juste une parano. Et une folle. Il n'est pas si beau que ça en plus! Il est blond, avec un visage de.. Oh merde, qu'est-ce qu'il est mignon. J'ai envie de le croquer, c'est pas vrai. Il me faut vraiment pas énormément de temps pour être dingue de quelqu'un. J'en suis zinzin.

Non, ça ne doit pas être ça. Peut-être suis-je simplement possessive envers lui? Sûrement la peur d'être de nouveau, abandonnée. Je n'en sais foutre rien et pour l'instant, je vais laisser faire le temps. Je prends un sac avant de sortir du magasin, suivant Hiro qui me demandait si j'avais faim. Bien sûr que oui, j'ai la dalle depuis une semaine moi!

 Tu aimes le poisson et la viande ? Je pensais aller au restaurant sauf si tu as envie de rentrer.

Franchement, je suis loin d'être difficile niveau bouffe. Avec ce que j'ai manger à l'animalerie, même des petits pois, je les mange et Dieu sait que je n'aime pas ça! De la viande.. Du poisson.. Bordel, j'aime tout, je veux tout manger!

 Tu n'entends pas mon ventre qui crie famine? Emmènes moi manger.

Cette fois-ci c'est sûr, je vais le ruiner. Bah oui, si ce n'était pas avec les vêtements alors ça sera avec la bouffe. Je ne vais pas m'en privé cette fois! Je le suis simplement, attendant de voir où il m’emmènera.
Pride sur Libre Graph'




I need a gangsta, to love me bitter than all the others do, to always forgive me, ride or die with me - BANGERZ
Revenir en haut Aller en bas
Hirokazu Fukuda
avatar
Nombre de messages : 33
Age : 33
Date d'inscription : 07/03/2016
Membre du personnel H Validé
Mar 13 Juin 2017 - 13:15
Le blondinet la voyait rougir une nouvelle fois-là oui, il était assez content du petit effet qu'il avait fait via sa réponse, il alla payer les achats de la demoiselle avant d'aller dehors, il entendit le ventre de celle-ci qui semblait être tout à fait d'accord pour manger un petit truc et il connaissait le bon endroit pour aller, se restaurer correctement, travailler comme Cpe pouvait un peu aider en laissant traîner un peu ses oreilles à droite comme à gauche quand l'on veut savoir où aller dans la ville quand ses collègues en parlaient pendant leur pause.

- D'accord, on y va.

Il alla vers les autres ruelles, il commença à sentir de bonnes odeurs, vu l'heure se serait bizarre d'avoir le contraire, le jeune homme marcha doucement pour que la féline puisse voir si quelque chose pouvait lui plaire dans les autres boutiques. Hiro continue sa balade s'arrêtant un peu pour regarder aussi de son côté et voir comment Lidia allait réagir, il aimait voir ce que la jeune femme pouvait montrer comme facette de sa personnalité au moins les choses étaient dites, il ne devait pas aller voir d'autres femmes sinon sa féline pourrait montrer les crocs.

Hiro arriva quelques minutes plus tard devant le restaurant, il regarda la carte qui semblait être complète, il montra la carte à la jeune femme qui le semblait le suivre pour savoir si celle-ci lui plaisait tout en montrant d'autres restaurants et entra dans un de ceux qu'il avait vus, il alla chercher une place près de la vitre, laissant Lidia s'installer en premier avant de faire de même.

- Tu peux commander ce que tu veux, si tu as des questions n'hésite pas.

Kazu regarde les plats qu'il pourrait bien prendre son choix était un peu difficile, il hésitait sur une belle entrecôte ou bien un saumon en papillote avec ses petits légumes de la saison, le blondinet se dit que de la viande ne lui ferait pas de mal et attend qu'un serveur arrive pour prendre commande. Le blondinet en profite pour regarder la décoration du lieu où il se trouvait, la trouvant sobre et délicate cela lui changeait des restaurants qui pouvaient surcharger leur décoration, il prend le temps aussi de réfléchir à ce qu'il pouvait bien dire à sa neko, il ne connaissait pas vraiment son passé et l'envie de lui demander lui brûlait les lèvres, mais la demoiselle avait bien décidé de ne rien révéler.

- Après le repas, je pensais aller à la maison pour que tu puisses voir ta chambre, tu pourras la décorer comme tu voudras, ce sera ton endroit, sauf si tu as envie de dormir dans le même lit que moi.

Le blondinet pouvait comprendre qu'elle voulait avoir son petit endroit bien à elle. Il la taquinait un peu faut l'avouer qu'il adorait un peu chercher les emmerdes tant qu'elles étaient gentilles. Tien voilà le serveur qui venait de les remarquer, il ne semblait pas trop content d'avoir une hybride à la table du blondinet, mais celui-ci s'en fichait. Hiro passa commande tout en laissant le temps à Lidia de faire de même, puis il eut une question à lui poser.

- Dis-moi, tu n'es jalouse que des femmes ou aussi des hommes ?

Si elle pensait qu'il avait oublié sa réaction dans le magasin celle-ci pouvait toujours rêver, le blondinet se met à boire un peu d'eau qu'il avait versée dans son verre.


Revenir en haut Aller en bas
Lidia Ranka
avatar
Nombre de messages : 12
Age : 21
Date d'inscription : 12/07/2016
Hybride femelle
Mer 14 Juin 2017 - 1:23

Look but don't touch

Le blondinet était finalement d'accord pour aller manger un bout. Encore heureux, c'était lui qui m'avait proposé. Il ne savait vraiment pas à quoi s'attendre avec moi. Si le cœur m'en dit, je commanderais la carte entière. Je suis persuadée que je pourrais tout manger à l'heure qu'il est.

Lors de la petite balade, je remarque rapidement des bâtiments avec beaucoup de personnes à l'intérieur, mais également à l'extérieur. Alors, c'est ça un restaurant. Je savais en quoi sa consistait, mais je n'ai jamais mis un pied dedans. Les bars et tout ça, j'en connais un rayon en revanche. L'odeur de la nourriture me titille les narines. J'ai envie de sauter sur les plats des clients qui se trouvent en terrasse. Bordel Hiro, dépêche toi de trouver un endroit que je puisse bouffer.

La route fut de courte durée. Il avait trouvé un petit resto sympathique, avec une basse clientèle. M'enfin, je ne m'y connaissais pas trop, si ça se trouve, c'était un restaurant de luxe. Mouais. Vu mon accoutrement, je ne serais pas rentrée. Je peux rapidement sentir les regards braqués sur moi. Euh tu veux quoi? Mattes ton assiette, dégommes là et mfais pas chier. Putain je vous jure les gens de nos jours. M'enfin, c'est pas ça qui va m'empêcher de manger, moi.

Je m'installe alors sur la chaise. Hiro avait prit une table près de la vitre. C'était agréable, on pouvait voir la ruelle de là où nous étions. Ça me changeait de l'animalerie. Bon alors.. Comment on fait? J'inspecte attentivement tous les faits et gestes du blond avant de faire la même chose. Prendre la carte et regarder, c'était un jeu d'enfant.

Wouah! Tout ce qu'il y a à manger! Je veux tout prendre! Merde, je suis presque en train de baver sur la table. Hiro me demandait de prendre ce que je voulais. Sérieusement? Il le regrettera, c'est sûr!

 Après le repas, je pensais aller à la maison pour que tu puisses voir ta chambre, tu pourras la décorer comme tu voudras, ce sera ton endroit, sauf si tu as envie de dormir dans le même lit que moi.

Pardon? Tu peux répéter? Dans le même lit que toi? Euh comment dire.. Non. Qu'est-ce qu'il était en train de me faire là. Je ne dormirais jamais avec lui. Je peux dormir n'importe où, sur une étagère, un meuble, une armoire, un tapis, en dessous d'un lit, dans la baignoire, sur une table, mais jamais dans son lit! Ah si.. Peut-être que j'aimerais bien dormir à ses pieds.. Je me frotte légèrement la nuque avant de répondre.

 Dans ton lit oui, sous les draps avec toi, non. Je serai très bien à tes pieds. En tout cas, si tes chats le faisaient, ils devront se trouver un autre endroit où dormir. Ne te casses pas la tête à me faire une chambre. J'aime changer d'endroit pour dormir.

Qui va à la chasse, perd sa place. C'est aussi simple que ça. Je suis honnête, je ne vais pas lui mentir sur ça. Vous imaginez? Je meurs d'envie de monter sur le lit pour dormir près de lui, mais je ne le fais pas. Je vais me pourrir la vie si je fais ça. Autant lui dire la vérité.

Le serveur vint alors près de la table, prendre commande, laissant le blond commencer pour faire la même chose que lui. Je montre alors la carte au serveur en lui pointant ce que je voulais prendre. Un tartare en entrée et un cœur d'aloyau bleu. Miaaaam.. De la viande, enfin! Je lui demande même un verre de lait. Même s'il ronchonne, il me l'emmènera le fumier.

 Dis-moi, tu n'es jalouse que des femmes ou aussi des hommes ?

Je prends une gorgée de mon lait que le serveur avait amener, avant de m'étouffer. Il l'avait donc bien remarquer, merde. Impossible de m'échapper, je ne peux pas fuir, il va falloir faire face ma petite Lidia. De toute évidence, tu savais que sa allait arriver.

 Je ne dirais pas jalouse. Si je t'appartiens, alors tu m'appartiens aussi. Ça va dans les deux sens. Je n'aime pas que l'on s'amuse avec mon jouet alors ouais, les mecs aussi.

Oui, je fais référence à toi Hiro, tu es mon jouet. Il risque d'être légèrement déçu de cette réponse. Peut-être s'attendait-il à autre chose que ça? Ce n'est pas mon problème, je ne dis qu'une part de vérité après tout, il n'a pas besoin de savoir qu'il est un jouet que j'apprécie déjà. Un long soupire s'échappe d'entre mes lèvres. Je ne savais plus trop quoi dire, ni quoi faire. J'attendais simplement que le temps passe, mais surtout que les plats arrivent!
Pride sur Libre Graph'




I need a gangsta, to love me bitter than all the others do, to always forgive me, ride or die with me - BANGERZ
Revenir en haut Aller en bas
Hirokazu Fukuda
avatar
Nombre de messages : 33
Age : 33
Date d'inscription : 07/03/2016
Membre du personnel H Validé
Mer 14 Juin 2017 - 11:46
Hiro laissa le serveur s'en aller et revenir avec un verre de lait, en la voyant boire celui-ci trouvait une ressemblance assez frappante avec ses deux boules de poils. Tout en écoutant ce qu'elle lui disait, tout en buvant son verre d'eau, il savait bien qu'elle n'aurait pas voulu dormir avec lui, c'était pour l'embêter et puis qu'il soit son jouet ce n'était pas vraiment son délire.

- Donc je t'appartiens ? C'est asse amusant de voir les choses ainsi même si je ne suis pas ton jouet sinon je ne pourrai pas te payer ton repas.

Il n'était pas déçu de la réponse qu'elle lui avait donné cela collait parfaitement avec le personnage, un moment, les plats arrivèrent, il soupira d'aise enfin, il allait avoir quelque chose dans le ventre, il se doutait bien que la féline avait faim, il commença à manger tout en lui souhaitant un bon appétit. Il regarda un peu les passants qui flânaient dehors, certains cherchaient un truc à manger d'autres faisaient leurs courses pour la semaine, c'était amusant de voir comment les gens se comportaient.

- Tu voudras voir le lieu où je travaille ?

Kazu lui demanda comme ça tout en la regardant manger, il fait une petite pause pour éviter de tout dévorer aussi rapidement, pour aussi faire durer un peu le moment, le jeune homme n'avait pas vraiment d'autres questions à lui poser ou même des trucs à lui dire, il avait un peu vidé son sac à questions.

Il reprend son repas silencieusement cherchant quand même à dire quelque chose qui puissent être intéressant pour les deux parties, une fois que son assiette fut terminée, il attendit que la jeune neko mangea aussi son plat, elle avait pris une entrée tendit que notre blond lui voulait prendre un dessert. Il la commanda plus tard quand les minutes défilèrent rapidement et qu'il pouvait avoir sa fin de repas, il était heureux d'avoir été dans ce restaurant au moins il n'avait pas eu de remarque qu'il était en compagnie d'une hybride.

- Ton repas t'a plu ?

Au moins là, il avait une question à lui poser, il voulait savoir si elle avait aimé ce qu'elle avait mangé, même s'il se doutait donc la façon qu'elle avait semble-t-il dévorer son repas, le jeune homme termina aussi son dessert avant d'aller se lever pour aller payer, puis alla retourner à sa table.

- Tu as fini ? On pourrait aller à la maison ?

Il savait qu'il était temps d'aller à la maison pour qu'elle découvre son nouveau lieu d'habituation où elle allait vivre un moment avec lui enfin, c'est ce qu'il espérait.


Revenir en haut Aller en bas
Lidia Ranka
avatar
Nombre de messages : 12
Age : 21
Date d'inscription : 12/07/2016
Hybride femelle
Sam 17 Juin 2017 - 14:54

Look but don't touch

Je ne pense pas que Hiro avait comprit dans quoi il s'était fourré. Sa petite vie tranquille allait bien changer et du tout au tout. Déjà, avoir un hybride demande des responsabilités, m'avoir moi, demande du courage et de la patience. Il ne faut d'ailleurs pas être sensible, sinon c'était direct l'hôpital psychiatrique. M'enfin, je ne m'en fais pas pour mon petit Hiro, il n'a pas l'air bien sensible à ce que je lui dis.

Je ne fais qu'écouter, je ne répondrais pas à cette phrase, elle n'en vaut pas la peine. Un simple sourire narquois s'affiche sur mon visage. Ma réponse est assez compréhensible ainsi, oui tu es mon objet, que cela te plaise ou non, c'est la même, va falloir faire avec.

Le serveur arrive enfin avec les plats, bordel je pouvais sentir la bonne odeur de la viande crue. Il installe alors mes deux plats près de moi et le plat de Hiro près de lui. Hyn? C'est quoi ça? Je regarde attentivement le tartare. Il y avait un truc jaune gluant dégueulasse au milieu de mon magnifique plat. Je regarde rapidement sur ma droite avant de me rendre compte qu'il fallait mélanger ce jaune avec la viande, ainsi que les petites herbes autour. Le jaune je veux bien, les herbes, hors de question! Vous voulez que je crache une boule de poil dans mon assiette ou quoi?

Au final, la viande était plutôt pas mal. Un peu gluante, mais appétissante. J'ai dû mettre même pas cinq minutes à manger mon premier plat. Oui, il m'arrive de ne pas déguster ce que l'on me donne, je suis une goinfre. J'allais enfin m'attaquer à son magnifique cœur d'aloyau. Le sang coulait dans l'assiette tel un petit ruisseau d'eau. Je découpe alors le dessus ou la viande a été grillée par le grill et le dessous aussi. Ma viande est parfaite, elle est crue. J'arrache un morceau de la viande avec mes doigts, coupant ce dernier avec l'ongle de mon index. Mmmh.. Quel délicieux repas je passe là! Un petit peu de lait et le tour est joué.

 Tu voudras voir le lieu où je travaille ?

Mon regard se lève vers celui d'Hiro qui avait fait une pause. Wouah, il avait vraiment envie que je me donne en spectacle ou quoi? Après ce qu'il s'était passé au magasin, j'aurai penser qu'il avait compris qu'il vaudrait mieux pas m'emmener dans un endroit comme son travail. Je risquerais de tuer quelqu'un, moi. Je m'arrête un instant, sans pour autant me redresser, gardant pratiquement la tête dans le plat.

 Tu penses que c'est une bonne idée? M'emmener avec toi et faire copine avec tes collègues pathétiques? Il va falloir me tenir en laisse si tu veux tant que ça que j'vienne. À moins que tu ne préfères nettoyer le sang de tes camarades sur mes mains.

Je ne savais même pas ce qu'il faisait. Tout ce que j'avais pu comprendre, c'est qu'il travaillait déjà avec une femme. Peut-être plus même, qui sait! Il était prévenu. Il va falloir me dominer correctement s'il veut que je l'écoute au doigt et à l’œil. Et d'après ce que je vois, ce n'est pas demain la veille que j'irai voir son boulot. Je termine rapidement mon plat après qu'Hiro est terminé le sien. Mon dieu, je n'ai pas vu mon ventre aussi gonflé depuis un bon bout de temps. Le blond me demande alors si mon repas m'avait plu.

 Ouais, il était pas mal. Mise à part les regards assistants de la vieille bique d'à côté. J'aurai mieux fait de la manger à la place de mon repas.


Ouais, j'avais très bien remarquée que la vieille peau de vache d'à côté n'arrêtait pas de me fixer lorsque je mangeais. Bah ouais, y a des gens qui auraient préférer que je mange par terre. Bah brûlez en enfers. Je tourne mon regard vers la vieille femme à la table d'à côté, elle me regardait et elle avait très bien entendue. J'avais fait exprès de parler assez fort pour qu'elle m'entende. Je me lèche rapidement les lèvres en la regardant partir de sa table avec son mari. Même lui ne pouvait rien faire contre moi, ahh les vieux croûtons. Je tourne mon regard vers Hiro, sa voix m'avait finalement interpeller.

 Tu as fini ? On pourrait aller à la maison ?

Woh.. La maintenant? Aller directement chez Hiro? Je ne me sentais pas d'y aller, j'avais un peu peur. Me retrouver seul dans une maison avec lui, allait sûrement me gêner. Ce n'est pas comme-ci il était moche hyn, loin de là. Mon regarde se détourne rapidement pour finalement fixer une plante qui était sur le rebord de la fenêtre dehors.

 Si tu veux..


Je ne savais pas à quoi m'attendre. Pour l'instant, nous étions dans la phase d'adoption pour moi. Nous n'avions pas beaucoup parler, il apprenait encore à me connaître et moi de même malgré que l'on ne se parle pas beaucoup. J'avais peur d'arriver à la phase maison. Est-ce qu'il va être câlin avec moi? Va t-il essayer de me toucher la queue ou bien les oreilles? S'il l'aurait fait là, j'aurai pu m'enfuir. Mais dans une maison qui est la sienne, c'est impossible. Il va également falloir qu'il me montre comment me laver, j'en ai perdue l'habitude aussi.. Merde, sa devient trop gênant.
Pride sur Libre Graph'




I need a gangsta, to love me bitter than all the others do, to always forgive me, ride or die with me - BANGERZ
Revenir en haut Aller en bas
Hirokazu Fukuda
avatar
Nombre de messages : 33
Age : 33
Date d'inscription : 07/03/2016
Membre du personnel H Validé
Jeu 17 Aoû 2017 - 15:11
Hiro écouta les réponses de la jeune femme, il avait bien remarqué à sa façon de manger que celle-ci avait adoré son plat, c'était vraiment amusant de la voir se régaler, par contre manger avec les doigts… Hum, il faudrait peut-être rectifier cela, mais pour le moment il ne disait rien après tout, elle venait de sortir de sa cage et sa vie là-bas n'avait pas dû être de tout repos entre les vendeurs et les clients. Il savait bien que les vendeurs les prenaient pour des animaux alors pourquoi leur donner des couverts pour apprendre à manger, le jeune homme se leva et alla payer.

- Bon, alors c'est bon va y aller.

Il avait souri à sa réaction quand il lui proposait de l'accompagner un jour à aller à son travail, c'était juste au cas où si elle voulait lui rendre visite ou pour les urgences, mais apparemment elle ne semblait pas vraiment d'accord. Il se rappela sa réaction dans le magasin, il faut avouer que notre blondinet avait été amusé de la voir aussi possessif avec lui pourtant cela ne fait pas longtemps qu'ils étaient tous les deux.

- Je comprends, je travaille au Lycée de la ville si un jour, tu voudrais venir me voir, je te donnerais l'adresse.

Il lui proposa encore d'aller chez lui, elle semblait être un peu nerveuse ? Il le remarqua un peu dans son attitude… Il réfléchit rapidement avant d'avoir une idée, il alla sortir du restaurant puis se dirigea vers son quartier, il savait où il pouvait aller pour qu'elle puisse profiter de cette journée sans se retrouver enfermé aussi rapidement, cela devait être la cause de sa façon d'être.

Hiro marcha tout en faisant attention à ce que Lidia le suive pour éviter qu'elle se perdre dans les ruelles de la ville, cela prend un certain temps avant d'arriver à destination, pendant ce temps, il laissa la jeune femme faire ce qu'elle voulait et si elle voulait lui poser des questions sur lui ou même sa vie.

Kazu arriva à destination se trouvant devant un grand portail, c'était l'entrée du parc qui se trouvait dans le coin, celui-ci n'était pas loin de sa maison comme cela la jeune femme pourrait y aller autant de fois qu'elle pouvait, il lui fait signe de le suivre, en route pour une petite balade surprise.

- J'imagine que tout ceci est un peu déconcertant te retrouver avec un homme que tu ne connais pas, donc voilà il y a quand même quelques règles à respecter, évite de sortir la nuit, la ville n'est pas sûre et je n'ai pas envie qu'il t'arrive quelque chose, soit gentille avec les personnes qui pourraient venir à la maison même si je doute que cela se produise, mais on ne sait jamais et évite de mettre le souque dans la maison quand tu seras seule ou pendant que je travaille, j'ai besoin de calme, sinon le reste tu es libre d'aller où tu veux, comme par exemple ce parc ou bien autre part sinon ce sera tout.

Il lui sourit, le jeune homme n'avait pas vraiment de règles chiantes, mais quelques-unes qui devaient être mises en place, pour le moment il ne voyait rien d'autre à rajouter et continue sa balade, il espère que la jeune femme sera contente de cette petite surprise qui n'était pas prévue, mais de temps en temps cela fait du bien.


Revenir en haut Aller en bas
Lidia Ranka
avatar
Nombre de messages : 12
Age : 21
Date d'inscription : 12/07/2016
Hybride femelle
Jeu 14 Sep 2017 - 23:07

Look but don't touch

Le repas était vraiment délicieux et je l'en remercie. Sans lui, je n'aurai jamais pu manger ça. Au final, il me demande si je veux rentrer. Wouah, je retrouver seule avec lui? Je ne sais pas trop. Il va devoir faire tellement pour moi. Me laver est la chose principale qui m'inquiète en fait. J'ai pris l'habitude qu'on le fasse pour moi et ce n'était que des femmes. Je le suis simplement sans dire un mot. Je réfléchissais simplement à tout ce qu'il pouvait arriver dans sa maison. J'en frissonnais, mais pour l'instant il fallait apprendre à le connaître. Si j'apprenais à le connaître réellement, alors je pourrais faire en sorte que certaines choses n'arrive pas.

Je marche tranquillement tout en l'écoutant. Oui t'inquiète pas Hiro, je viendrais à ton travail, surtout pour m'assurer qu'il n'y a pas des minettes qui te tournent autour. Quitte à rester allonger sur une étagère à te regarder travailler. On arrive finalement devant un grand portail. Derrière ce portail? Le paradis. De l'herbe à gogo, des oiseaux de partout, un grand lac avec des canards. Pfiouuu, je n'en peux plus, vite, laisses moi courir. Il faut que je choppe l'un de ses piafs et que je te le ramène comme cadeau pour m'avoir donner un si bon repas. Mes yeux s'écarquillent et deviennent complètement ronds en voyant un oiseau à côté de nous. Ma queue s'hérisse légèrement avant de bouger dans tout les sens. Mais sa voix me ramène rapidement.

 J'imagine que tout ceci est un peu déconcertant te retrouver avec un homme que tu ne connais pas, donc voilà il y a quand même quelques règles à respecter, évite de sortir la nuit, la ville n'est pas sûre et je n'ai pas envie qu'il t'arrive quelque chose, soit gentille avec les personnes qui pourraient venir à la maison même si je doute que cela se produise, mais on ne sait jamais et évite de mettre le souque dans la maison quand tu seras seule ou pendant que je travaille, j'ai besoin de calme, sinon le reste tu es libre d'aller où tu veux, comme par exemple ce parc ou bien autre part sinon ce sera tout.

Un souris narquois se dessine sur mon visage. Hiro, que tu es naïf. Pourquoi me laisser tant de liberté? Tu vas t'en mordre les doigts jusqu'à ce que tu arrives à tes coudes. Je continue de sourire en marchant à ses côtés.

 Hmm.. Libre? Alors je pourrais aller à la rencontre d'inconnus. Masculins bien sûr. J'espère que tu n'es pas jaloux de partager ton animal de compagnie avec les autres, Hiro-san.

Il fallait que je le pique au moins une fois. Espérons que cela amène à quelque chose d'amusant. Je voulais le titiller pour voir quel genre de maître il est. Sera-t-il prêteur? Me laisser vadrouiller la journée et me laisser me faire draguer par n'importe qui pour finir dans un lit? Ou bien est-il confiant? Ou alors sera-t-il assez jaloux pour m'interdire de parler avec des inconnus? C'est tout ce que je voulais savoir. Aller Hiro, montre moi qui tu es réellement.
Pride sur Libre Graph'




I need a gangsta, to love me bitter than all the others do, to always forgive me, ride or die with me - BANGERZ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Que fais-je là ? Ah oui trouver quelqu'un qui me soit utile. Feat Lidia Ranka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [curiosité] Cimetières et sépultures et photographies.
» Contrefacon... j'en ai aussi fais les frais...
» Ou trouver le skwish?
» Comment trouver le+ de mes arrieres grands parents
» Où trouver le lit Graco Contour Electra avec Napper Station?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nigata City :: Animalerie-
Sauter vers: