Nigata City vous ouvre ses portes.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Ce qui peut arriver quand l'on met son nez dans les affaires des autres - Feat Taku Isshin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Meiling Hakamura
avatar
Nombre de messages : 6
Age : 24
Date d'inscription : 07/01/2018
Etudiante Validée
Mar 23 Jan 2018 - 15:09
C'était le nouvel an chinois celui du chien de la terre et la jeune femme qui se trouvait dans sa chambre s'habillait pour aller voir les festivités qui allaient être dans la ville, on ne pense pas, les Chinois avaient envahi Nigata, ce qui fait qu'il y avait un quartier spécialement pour eux, comme dans Paris. La demoiselle était habillée d'un Hanfu en deux couleurs le blanc et le rouge, pour l'occasion, cela allait bien avec la couleur de ses cheveux qui sont aussi blancs que la tenue qu'elle porte.

Meling avait hâte de fêter la nouvelle année, certes ce n'était pas dans son pays natal, car chez eux, ils faisaient les choses en grands, la demoiselle avait eu un coup de fil de ses parents qui voulaient savoir comment se passait sa nouvelle vie, maintenant qu'elle était arrivée à Nigata, cela avait été un peu compliqué au début, même si la jeune femme avait l'habitude de vivre au Japon depuis des années, de couper le cordon, ce fut la chose la plus compliquer qu'elle avait dû faire.

Elle se rappelle le jour où elle était sur le quai de la gare en partance de la ville qui allait bientôt l'accueillir, voyant sa mère pleurée de voir son bébé quitté le nid, quant à son père, il resta humble, et même s'il ne voulait pas montrer ce qu'il ressentait la jeune femme savait qu'il était aussi attristé de voir sa fille prendre le large. Maintenant âgée de dix-neuf ans, elle n'était plus une enfant et ses parents savaient qu'elle l'aurait fait un moment ou un autre, donc autant qu'ils soient d'accord avec elle, si Mei quitte le nid, c'est pour une seule chose, devenir apprenti pour un certain Taku Isshin, elle était une grande admiratrice de son travail depuis plusieurs années.

Voulant travailler le métal comme dans l'ancien temps, la jeune femme allait devoir redoubler d'efforts si elle voulait qu'il la prenne avec lui, pour la former, tout en continuant ses études, c'était la seule obligation que ses parents lui avaient demandé de faire pour pouvoir partir. La jeune femme était arrivée depuis plusieurs semaines, le temps qu'elle s'habitue à sa nouvelle vie ainsi qu'aux cours qu'elle devait avoir avec certain prof celle-ci n'avait pas eu le temps d'aller voir la personne pour qui elle était venue.

Le seul jour où elle avait pu se libérer, celle-ci avait trouvé la forge fermée sans explication peut-être que le forgeron était occupé autre part, il devait sûrement voyager dans le monde entier pour faire son métier, ce qui avait fait un peu déprimer la demoiselle, c'est pour cela qu'elle n'avait toujours pas eu la chance de rencontrer cet homme. Mei savait qu'il était revenu en ville il y a peu, sachant qu'elle ne pouvait pas aller le voir avant la fin de la fête celle-ci dut prendre son mal en patience… Qui fut récompensée, car au moment où elle avait fini de se préparer, la jeune femme entend aux informations que l'on venait faire une découverte majeure dans les ruines de Nigata, il y avait des tombes remplies de trésors et des armes.

Mei sut tout de suite qu'il serait là-bas et puis cette histoire d'avoir retrouvé des vieilles armes cela l'intéressait aussi, la jeune femme termina de se préparer relevant sa longue chevelure blanche pour l'attacher en forme de chignon laissant quelques mèches de devant détacher avec des baguettes, se maquillant légèrement, avant de sortir du lycée l'endroit où elle vivait n'ayant pas les moyens d'avoir un logement en dehors. Elle salua certains de ses camarades et professeurs qui se trouvaient encore dans l'enceinte de l'établissement.

La demoiselle marcha vers l'arrêt de bus, certain la regardait bizarrement, allant s'installer à une place regardant le paysage défiler sous ses yeux, la jeune femme bailla discrètement avant d'arriver à destination. Mei descendit du bus pour s'avancer vers le site de fouilles qui était fermé aux visiteurs. La jeune femme regarda les clôtures, sachant qu'il pouvait avoir un défaut à divers endroits et surtout comptant sur les criminels qui habitaient les environs qui pouvaient trouver le moyen de voler des trésors.

Elle trouva après avoir fait le tour de la clôture un passage assez grand pour qu'elle puisse s'y engouffrer, sans demander son reste celle-ci décida d'y entrer, arrivant sur un autre lieu de fouille qui se trouvait plus loin de celui où elle voulait aller. S'approchant doucement allant dans le trou pour commencer à chercher des armes qui pouvaient si trouver, celle-ci en trouva une qui était déjà sortie de terre il y a peu, voyant des instruments de fouille la jeune femme, se doutait que quelqu'un allât lui poser des questions, pour le moment elle préféra regarder de plus près pour voir comment la pièce a été forgée.

La lame était rouillée depuis le temps qu'elle était restée sous terre, n'ayant aucun fourreau pour la protéger, c'était un petit poignard assez grand pour qu'une femme puisse l'utiliser, elle essaya de voir la calibration de celui-ci pour savoir si elle était faite pour elle ou non, par curiosité.

- C'est du bon travail, finement forgée.

Mei se parlait toute seule, détaillant la pièce qu'elle avait dans la main, la retournant dans tous les sens, ne voyant pas d'indication qui pouvait lui dire qui aurait pu forger cette arme, elle n'avait jamais forgé de sa vie, mais à force de se documenter sur la chose, elle arrivait à se débrouiller, étendant un bruit derrière ce qui la fait sursauter, se retournant voyant un homme devant elle, ce n'était pas celui qu'elle avait pensé croiser vue son air, elle venait de le déranger dans son travail.

La jeune femme remarqua qu'il s'approcha d'elle, reculant comme elle le pouvait pour éviter qu'il s'approche encore plus de sa personne, elle le détailla voyant qu'il ne fait pas partie de ceux qui sont autorisés à fouiller ici, c'est surtout son arme qu'il pointait sur elle.

- Vous n'êtes pas un archéologue vous… N'approchez pas de moi sinon je crie.

Elle savait que c'était nul comme défense, elle n'avait aucune arme sur elle sauf celle qu'elle tenait qui ne pouvait pas couper grand-chose, continuant de reculer sentant qu'elle ne pouvait pas aller plus loin.

- T'inquiète pas petite, je veux ce que tu as dans les mains et promis, je te laisse en paix enfin ça et ce que tu caches sous ta robe, tu peux hurler personne ne viendra te sauver.

Mei se demanda s'il était sérieux, pas seulement sur le vol, mais aussi sur ce qu'il avait dit pour sa robe, elle était peut-être toute seule, cela ne voulait pas dire qu'elle allait se laisser faire, gardant l'arme contre elle, n'allant pas laisser l'homme s'en tiré aussi facilement, sachant bien qu'elle pouvait mourir après lui avoir donné ce qu'il voulait, la jeune femme avait vu son visage et celle-ci pouvait facilement le décrire à la police, voyant déjà les gros titres dans les journaux « un corps découvert sur les sites de fouilles » et sa famille pleurée la perte de leur enfant.

- Tu peux toujours rêver...

Secouant sa tête pour éviter d'avoir des pensées morbides, la jeune femme prend avec elle un des outils qui pouvaient servir à la fouille prête à défendre sa trouvaille et son corps au péril de sa vie si elle était obligée.
Revenir en haut Aller en bas
Taku Isshin
avatar
Nombre de messages : 6
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2016
Citoyen Validé
Mar 23 Jan 2018 - 15:48
Taku est sans conteste le meilleur forgeron de Nigata et peut être même du Japon, beaucoup s'arrache ses pièces ou ses réplique d'armes ancestrales. Notre jeune homme parcoure le monde pour parfaire ses technique ne s'adonnant pas qu'a la forge des katana et armure de samourai, mais il est aussi expert en plastron d'armure médiéval, de claymore armes des templier, il apprécie toute les lames et il est aussi expert en armement ancien.

D'ailleurs il viens de revenir de France ou l'on a découvert une cité romaine, il a été consultant pour donner une expertise sur le travail de forge et sur l'époque ou elle aurait été forgé plus précis que le carbon 14 pour les os l'acier ne trompe pas. Avant cela il était en Egypte pour découvrir les armes de la guilde des assassin qui selon certain n'auraient pas exister, mais comme les armes ne mentent pas ils avaient en effet besoin de lui pour savoir si elles étaient authentique. Il en était revenu avec la réponse, oui elle l'étaient et donc la guilde des assassin avait été fondé semble t-il par un certain Bayek de Siwa, du moins c'est ce que les écrits trouvé dans le tombeau Egyptien nous apprends.

Donc après ses deux voyages, il était content de rentré chez lui, cela lui faisait du bien de partir, il pensait moins a Yu la femme pour qui il a quitter son ancienne vie et qui est morte par la suite, il ne s'en est jamais remis pourtant cela fait plusieurs années qu'elle l'as quitté. Il s'était donc installer a Nigata pour fuir son ancienne ville et les démon qui le hantait, il avait garder les affaires de Yu car ils habitaient ensemble, mais ca on s'en fout pour le moment. Il ouvrit la porte de chez lui pour découvrir un message et ce message lui dit.

<< Monsieur Isshin, nous avons récemment découvert dans les ruine de la foret de Nigata des cryptes ancienne remplies d'arme et d'objet du moyen age, nous voudrions que vous puisez venir les examiner et donner une datation et aussi nous dire si elle sont authentique et de quel empire cela puisse s'agir.>>

-Hum une lettre du Maire en personne, des ruines et des armes antiques, bon et bien partons pour cette foret.

Taku appela alors le Maire et lui donna rendez vous au ruine en lui indiquant alors l'accès le plus facile et le plus rapide. Notre jeune homme reçu par mail son affectation et autorisation a rentré car les fouille étaient gardé maintenant par des militaires. Il arriva au barrage dans la foret, des hommes armé de fusil et autre mitraillettes gardaient l'endroit, il n'aimait pas vraiment les armes a feu préférant les lames plus discrète au niveau sonore. Il entra en montrant son laisser passer et se dirigea alors vers le premier site de fouille.

Notre jeune homme regard alors les objet, du très beau travail, il se parle a lui même dans ses pensés * hum on dirais que c'est assez ancien, peut être même avant l'age du fer, mais elle sont en fer ce qui est étrange... Le travail de forge est remarquable, la lame est encore tranchante alors qu'elle repose ici depuis au moins 3000 ans... c'est vraiment du très bon travail...* Il fut alors sortit de ses pensés par les voix d'un home et d'une femme, il décida alors de s'approcher étant censé être le seul sur le terrain, il prit tout de même la lame en question étant aussi bon au maniement des armes blanches. Taku approcha et distingua bien mieux les propos des deux personnes.

Taku écouta alors l'homme préciser a la jeune femme que personne ne pouvait l'entendre, il avait bien compris qu'elle allait se faire violer puis sans doute tué et ensuite déposséder d'une épée rouiller, il pouvait la voir, oh mon dieu c'était une lame des temps ancien en bronze et non en fer, il n'en reste que presque plus, la lame n'est pas rouillé c'est la couleur de l'oxydation du bronze... Taku interviens alors passant derrière l'homme avant de planter la lame désolé pour elle dans le corps de l'homme qui se fit presque coupé en deux, la jeune femme était sauve et la relique aussi.

-Tout va bien mademoiselle ?

Il la questionna sur son état de santé, et ensuite il nettoya la lame ensanglanté avec un chiffon propre, il regarda celle ci et fut presque subjugué, 3000 ans qu'elle n'as pas été brandit et qu'elle n'as pas du tuer et la elle venait e faire son travail avec admiration.

-Même après trois millénaire, elle en reste pas moins redoutable, le forgeron qui a crée cette lame devait en être fier, il a fait un travail magnifique, j'ai hâte de découvrir qui est derrière ce travail prodigieux.

Taku en avait presque oublier la jeune femme qu'il venait de sauvé, en tout cas après ce qu'il venait de dire aucun doute il était le meilleur forgeron de nos jours, mais pas le meilleur de tout les temps et il allait en apprendre un peu plus de ces magnifiques pièces..


Revenir en haut Aller en bas
Meiling Hakamura
avatar
Nombre de messages : 6
Age : 24
Date d'inscription : 07/01/2018
Etudiante Validée
Mar 23 Jan 2018 - 18:18
Mei était dans la forêt coincée entre un mec qui voulait la tuer ainsi que profiter de son corps et la terre qui se trouvait derrière elle, pour vous rappeler qu'elle se trouvait dans un trou fait par l'homme en question, la jeune femme sentait bien que sa dernière heure était venue et en plus, on lui parla de la violer, celle-ci était prête à éviter de se laisser faire par celui qui la menaçait. Celle-ci le voit approcher encore plus restant à une bonne distance de lui, prête à donner des coups de poignard pour se protéger, elle remarqua que quelqu'un, c'était avancé dans le dos de son ennemi.

Elle n'avait pas attendu longtemps avant de voir qu'une lame se planta dans la chair de l'homme le coupant presque en deux, voyant le cadavre tout juste refroidit tomber laissant la place à un autre homme, celle-ci le reconnu dès le premier coup d'œil, c'était l'homme qu'elle voulait voir depuis un bon moment déjà. L'écoutant celle-ci ne répondit pas encore sous le choc de voir Taku tué quelqu'un devant ses yeux, elle ne s'attendait pas à ce genre de rencontre, elle pensait que cela allait se dérouler aussi bêtement que possible.

- Heu, vous venez de tuer un mec comme ça, mais vous êtes excité pour une arme… Je sais qu'elle est belle et tout, mais toute de même s'est tiré par les cheveux.

La jeune femme réagit enfin, détournant les yeux devant le cadavre encore chaud, tout en évitant de marcher dans le sang qui coulait faisait une moue dégoûtée, elle n'avait jamais vu un mort et encore moins témoin d'un meurtre.

-Vous aussi, vous allez me tuer ?

Elle lui posa la question bêtement sachant bien que non, mais c'était par réflexe qu'elle lui avait posé, maintenant la jeune femme allait avoir du mal à lui demander de la prendre comme apprentie, celui-ci allait sûrement refuser, on lui avait dit plusieurs fois que les femmes forgeronnes n'étaient pas beaucoup dans le monde, mais elle voulait être la meilleure dans son domaine et surtout apprendre avec celui qui venait de tuer l'homme.

C'était quand même un choc pour la jeune femme de voir son idole tuée une autre personne sans avoir le moindre remords, comme si seules les armes étaient sa seule raison de vivre, elle ne connaissait rien de cet homme, la seule chose, c'est qu'il était bon dans son domaine, il n'avait pas vraiment fait attention à elle sauf pour lui poser sa question. Au moins il avait pu entendre sa voix avec son accent chinois, la jeune femme sort du trou où elle se trouvait pour tout en retirant la poussière qu'elle avait sur sa robe.

- Je vous remercie de m'avoir sauvé et tenez, je vous la rends elle semble être de grande valeur.

Elle lui donna l'arme qu'elle avait dans les mains, tout en soupirant et marmonnant un truc du genre dans quelle merde, je me suis mise, elle repensa aux hommes armés qui se trouvaient à l'entrer du site de fouilles, baissant sa tête en se disant qu'elle allait devoir se débrouiller pour sortir de là.

- Je m'appelle Meiling Hakamura encha.. enfin vu les circonstances, on ne peut pas dire que c'est vraiment la meilleure des rencontres, contente de vous rencontrer maître Taku, je cherchais à vous rencontrer, mais je pense que ma requête va sûrement tomber dans le néant maintenant….

Elle avait un peu peur de lui demander, il allait lui aussi lui poser des questions du genre que fait une civile dans le coin surtout habillé de cette façon, mais elle tenta tout de même à prendre la chance qui lui souriait enfin.

- Je voudrais savoir si vous êtes à la rechercher d'une apprentie en ce moment.

Plus elle parla et plus sa voix baissa, c'était comme presque comme un soupire à la fin de sa phrase, il avait pu l'entendre vu qu'elle n'était pas loin de lui, ce n'est pas comme si son courage avait disparu, mais elle appréhendait sa réponse, se demandant si sa rencontre avec le jeune homme n'allait pas tout faire capoter, comme si cela n'était pas si compliqué, celle-ci détailla celui-ci, elle l'avait déjà vu dans le peu des journaux qui parlait de lui, mais il est cent fois plus mignon en vrai.

Rougissant discrètement la demoiselle détourna les yeux ainsi que sa tête pour les cacher aux yeux de l'homme sans chercher à le mettre mal à l'aise non plus, Mei regarda la végétation comme si c'était la plus belle chose qu'elle n'avait jamais vu de toute sa vie, elle toussa doucement essayant de faire passer le blanc qui commençait à s'installer, attendant la réponse de la personne concernée.

- - Vous allez me dénoncer aux... Hommes armés ?

Mei se demanda si on n'allait pas l'enfermer pour avoir mis les pieds ici, ne pensant pas souvent aux conséquences de ses actes surtout quand elle avait une idée en tête, espérant que sa soirée allait plutôt se passer dehors à faire la fête et non dans une cellule de prison.


hrp : Voici la tenue de Mei : http://www.38000km.com/wp-content/uploads/2015/05/HANFU.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Taku Isshin
avatar
Nombre de messages : 6
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2016
Citoyen Validé
Lun 16 Avr 2018 - 19:51
Taku venait d'embrocher quelqu'un avec une lame vieille de plusieurs millénaire sans broncher a ce qu'il venait de faire, il a été maitre d'arme et a fait la guerre aussi y a longtemps mais ça ce n'était pas marquer dans le cv du jeune homme sur wikipédia. Il observa la lame rapidement et la nettoya avec un chiffon propre tout en entendant quelqu'un parler ah oui la jeune femme qu'il avait sans nul doute sauver de se faire embrocher mais par un sexe et non par une lame quoique l'un dans l'autre c'était sans doute la lame qui était le mieux pour elle. Il se tourna vers celle ci pour répondre a cette charmante demoiselle qu'il observa un instant

-Ça oui elle est magnifique même, si j'ai tué cette homme oui et alors il a parler de vous violer, j'aurais peut être du le laisser faire si vous le vouliez.. Même pas un merci c'est vraiment indigne du geste que je viens de faire en vous sauvant la mise..

Il s'approche d'elle posant l'épée a sa ceinture comme le ferais un samurai dans l'ancien temps et ensuite écouta la jeune femme qui semblait penser que l'homme allait aussi la tuer, il fit un sourire a cette remarque et ensuite notre preux chevalier s'avança laissant tomber une échelle dans le trou pour qu'elle puisse remonter de cette fosse...La jeune femme remercia alors notre jeune homme de l'avoir sauvé alléluia enfin un semblant de reconnaissance et elle lui donna une épée d'une grande valeur

-J'ai eu ma dose de meurtre aujourd'hui, heureusement que je passais par la on m'avais avertit que ce genre de voleur et d'assassin pourrait venir crée des ennuis, mais je ne pensais pas trouver une jeune fille dans un trou ma foie..

Elle lui tendis une relique et notre jeune homme la regarda en effet elle était rare, il la regarda avec détails n'écoutant que peu la jeune femme a vrai dire il a plus de relations avec les armes qu'avec les personne vivantes c'est un peu étrange vous ne trouvez pas ?

-Oh en effet elle en a, elle est magnifique elle doit date d’à peu près 4000ans encore plus vieille que l'autre ou l'avez vous trouver ?

Il n'écouta pas trop ce que la femme lui disait, il regardait la relique et semblait un peu intéresser par la manière dont elle a été forgé, les coup de marteau etc, il entendit ensuite la jeune femme toujours continuer a parler et demander de la prendre en apprenti, elle une femme ? il sourit un instant rangeant l'épée dans un endroit ou elle serait a l'abri et répondit a celle-ci

-C'est non, je ne prends pas d’apprenti et puis je ne veut pas d'une femme pour apprenti non plus, je n'accepterais pas qu'une pilleuse de tombe devienne connu dans le monde de la forge... cela se mérite revenez si vous avez de quoi me montrer vos talents sans ça c'est non catégorique.

Il répondit a la question de la jeune femme tout en regardant l'épée encore et toujours ha sa fanatitude des armes, enfin bon, il entendit la jeune femme continuer a parler et lui demanda si il allait dénoncer celle ci, il réfléchit un instant a ce détails c'est vrai qu'il faudrait qu'il la dénonce, mais elle n'as rien voler et lui a même rendu une relique d'une valeur inestimable, elle marquait un point au moins auprès de Taku qui répondit.

-Je ne le ferais pas, puis que vous êtes la aider moi a trouver d'autre relique de ce genre, mais seulement pour cette fois une fois le travail fini je ne veut plus vous voir c'est compris, j’oubliais les heures passé ici ne vous seront pas payer me suis-je bien fait comprendre ?

Il observa la jeune femme tout en mettant la relique trouvé dans un caisson numéroté fermer par un digicode a 8 chiffre presque inviolable, il reviens vers la jeune femme pour continuer a faire des fouilles, mais avant cela notre jeune homme va allumé les rétroprojecteur rendant le site aussi clair qu'en plein jour, il allaient passer surement des heures et au moins jusqu'au matin ou plus a creuser et chercher des endroits ou pourrait se trouver des objets rare d'une période assez avancé.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Ce qui peut arriver quand l'on met son nez dans les affaires des autres - Feat Taku Isshin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [TV] Tout peut arriver - Mercredi 18 Février - 20H50 - M6
» Placenta
» à partir de quand mettez-vous votre bébé sur un tapis de sol
» Stress Agoraphobie Spasmophilie et Trouble panique
» Quand un homme aborde une femme dans un bar ..........

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nigata City :: Ruines d'une ancienne citée-
Sauter vers: